Préparer un séjour, idées pour s'évader

Les déserts marocains

Les déserts marocains

Déc 17, 2012

L’appel du Grand sud, un désert marocain

La ville de Zagora est la porte du désert Grand Sud. Alors que le désert fait peur en général avec la chaleur et l’aridité, la ville de Zagora offre surtout à ces hôtes des paysages envoutants. Il suffit de bien se préparer à l’austérité du désert. Plusieurs villes sont connues dans le Grand Sud. C’est le cas de la ville d’Ouarzazate qui abrite quelques lieux intéressants. La Kasbah de Taourirt et les vestiges de la Kasbah de Tasmelah sont les plus visitées. Le Grand Sud abrite aussi l’oasis de Fint, un coin de paradis arboré par des palmiers et comprenant des cours d’eau. Tinghir représente aussi le paysage attrayant du désert marocain. La ville est localisée à proximité des gorges du Todra et construite sur un désert caillouteux. Vous y découvrirez des falaises, des montagnes…etc. D’autre part, la Vallée des Roses est située à Tinghir en haut de la vallée de M’goun.

Errachidia, Erfoud et Merzuga : des villes en plein désert

Errachidia est une localité qui entame une région désertique. La découverte d’Errachidia est un itinéraire que les avides de sensations fortes pourront tenter sans soucis. La nature et le paysage sont typiques du désert marocain avec des dunes et de belles oasis. Et il est tout à fait possible de se rafraichir sur les points d’eau de Meski. On enchaîne les découvertes à l’arrivée à Erfoud. La ville est très animée surtout dans la soirée, dès que le soleil se couche. C’est le bon moment pour savourer les spécialités gastronomiques locales. Les brochettes de viande figurent au menu et nous avons aussi trouvé des dattes succulentes. Finalement, Merzouga figure dans la liste des localités désertiques à visiter au Maroc. Le paysage le plus impressionnant est formé par les dunes roses et les enfants qui proposent des fossiles aux visiteurs.

L’Oriental Désert Express

Je ne peux pas vous parler du désert marocain sans faire un point sur l’Oriental Désert Express. Ce train parcourt 305km dans le désert. Il est composé de trois voitures et son confort fait oublier les difficultés de déplacement typiques aux déserts. En effet, chaque voiture dispose de sièges moelleux et l’air est climatisé. Vous avez par ailleurs, un service de restauration qui fournit le déjeuner el la boisson durant le trajet. L’Orient Désert Express relie Bouarfa et Oujda en passant par diverses localités comme Aïn Benjmathar. Le voyage à bord du train vous permet d’apprécier des camps de nomades discrètement implantés entre des dunes.

un commentaire

  1. Martin /

    Nous avons passé une semaine dans le désert d’Erfoud en 2010, faisant une randonnée. Ce n’était pas facile à faire, mais j’ai vraiment le goût de l’aventure et je voulais l’essayer et je ne l’ai pas regretté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *