Préparer un séjour, idées pour s'évader

Top 3 des attractions à Genève

Top 3 des attractions à Genève

Sep 9, 2014

Le Jet d’eau de Genève
Le Jet d’eau de Genève est à lui seul une véritable attraction. Ce dernier est né à la suite d’une surpression qui se produisit dans l’usine hydraulique de la Coulouvrenière. En effet, un soir en stoppant les machines, les machinistes ont fait face à une surpression qui laissa s’échapper l’eau. L’idée de créer un jet dont la pression et le débit peuvent être contrôlés survient pour ainsi dire à l’issu de cet incident. Le premier jet naît alors vers 1886 et livra une hauteur de 30 mètres. Quatre ans plus tard, en l’honneur des 600 ans de la Confédération Suisse, les autorités ont décidé de mettre en place ce jet dans les Eaux-Vives au centre de la rade. Cette nouvelle attraction fait plus de 90 mètres de hauteur et s’accompagne de quatre petits jets. Afin d’avoir une meilleure vue sur le spectacle, je me suis rendu au Jardin anglais établi non loin.

Les Bains de Paquis pour se détendre
Envie de détente et de relaxation ? Les Bains de Paquis constituent l’endroit parfait. Sis au centre de la ville et sur la rive droite du Léman, les Bains de Paquis sont très connus dans le pays. Ils ont été édifiés en 1872 et sont accessibles via le quai Mont Blanc. Les Bains de Paquis sont dédiés principalement à la baignade. Cependant, pour offrir satisfaction aux touristes, d’autres dispositifs et activités y ont été rajoutés. Actuellement, vous pourrez bénéficier d’un hammam, d’un bain turc et d’un sauna. Lors de mon passage, j’en ai profité pour m’offrir une séance de massages relaxants et apaisants qui apporte un bienfait incroyable au corps. Des cours de tai-chi y sont également proposés si vous avez envie de vous plonger intégralement dans un état de zénitude. À la buvette, il est possible de prendre des boissons rafraîchissantes tout en faisant connaissance avec d’autres personnes.

Découvrir l’horloge Fleurie
Le Jardin Anglais est situé à la rive gauche du Lac Léman, non loin de la Vielle-Ville et des boutiques de luxe. Apprécié pour son ambiance calme, le parc abrite l’horloge fleurie qui figure parmi les attractions phares de la ville. Tout aussi symbolique que le jet d’eau, ce monument conjugue la beauté de la botanique et le savoir-faire horloger. L’horloge a été créée en 1955 par la ville. En 2002, cette dernière lui offre un petit lifting en déclinant son cadran unique en huit autres cadrans. Cette métamorphose est l’œuvre de deux artistes : Jean Stern et Josée Pitteloud. Les cadrans se présentent sous la forme d’une mosaïculture végétale affichant des plantes gaies et colorées. Malgré les nombreux ornements visibles sur l’horloge, j’ai remarqué que l’heure est parfaitement déchiffrable. Aujourd’hui, l’horloge fleurie est considérée comme une représentation de l’esprit tolérant et ouvert genevois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *