Préparer un séjour, idées pour s'évader

Une soirée à Bodrum

Une soirée à Bodrum

Jan 25, 2012

Si Bodrum est autant apprécié par les bourgeois de Turquie et le jet-set international, c’est parce que cette destination offre toutes les conditions pour passer un séjour de rêve. Cadre magnifique, attractions de toutes sortes, climat parfait…et surtout une vie nocturne mouvementée. Une soirée à Bodrum vaut la peine d’être vécu, je vous l’assure.

Sortir à Bodrum

Bodrum est parfait pour passer une bonne soirée. Dès que le soleil se couche, la ville s’anime de plus belle. C’est normal puisque des centaines de fêtards et de noctambules s’y donnent rendez-vous. De plus, cela peut durer jusqu’au petit matin. La rue la plus animée de Bodrum reste la rue de Cumhuriyet. Des restaurants, des night-clubs, des pubs et d’autres clubs huppés se trouvent dans ce secteur. La ville de Bodrum détient possiblement le plus de bars dans une région que partout ailleurs à Turquie. En plus, ces établissements sont à tous les goûts et il y en a pour les étudiants, les travailleurs en quête d’un peu d’ambiance… Concernant les night-clubs, ils proposent autant de la musique traditionnelle turque, folk ou jazz. Il est assez charmant également de voir dans certains hôtels et auberges turcs de voir des artistes jouant de la Saz. Il s’agit d’un instrument ressemblant à une flûte qui accompagne les danseuses du ventre se faufilant entre les tables de la salle.

Bodrum pour siroter un verre et diner

Il est particulièrement plaisant de s’installer dans un des bars ou pubs de Bodrum au début de soirée, juste avant de diner et de siroter un apéritif tout en profitant de l’ambiance de l’établissement. Que ce soit dans un bar exotique ou local, il est possible de goûter aux délicieux vins, les bières locales mais surtout le raki, l’alcool national turc aromatisé à l’anis qu’on connaît également sous le nom de lait de lion. Il dit ce nom à sa couleur laiteuse une fois mélangée avec de l’eau ou des glaçons. Par ailleurs, les différents restaurants de Bodrum ne désemplissent pas la nuit. Selon les envies et les besoins de chacun, ces établissements répondent aux moindres demandes de ses clients. Pour un diner avec les amis, en famille ou en amoureux, on a le choix entre les cartes consacrées à la cuisine traditionnelle et celles que les adeptes de la cuisine occidentale apprécient particulièrement. Le diner débute généralement avec des apéritifs suivis de « meze » qui sont à la base des hors-d’œuvre. Ensuite viennent les plats et le dessert. Les diners sont habituellement arrosés de raki et se terminent par une tasse de thé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *